logo Centre Technique du Bâtiment

Expertises - Litiges - Médiations

Traitement contre la mérule

Les dangers des traitements chimiques contre la mérule

Pulvériser du produit chimique sous pression et par badigeon revient à mettre du parfum sur un vêtement. On va le sentir pendant longtemps. On sait donc que l’occupant va être irradié par les produits chimiques pendant plusieurs années, alors qu’ils sont fortement cancérigènes.

Les principaux produits MérulS..p et Mérul.x, sont des produits à réactions quaternaires. Cela veut dire qu’ils provoquent des réactions atomiques. Ils sont interdits dans les principaux pays Européens.Il suffit de voir toutes les protections que doivent porter les applicateurs pour comprendre la dangerosité, ou voir sur les forums le nombre de personnes qui perdent leurs cheveux ou ont des problèmes de thyroïde.

Dans la plus part des cas, une fois que le substrat du champignon a été déterminé et entièrement supprimé, on laisse le (ou les) champignons en observation pour vérifier qu’ils meurent. Dans moins de 3 % des cas il est utile de le traiter chimiquement.

Traiter naturellement la mérule

Des solutions parfaitement naturelles existent, sans aucun risque pour l’occupant et 4 à 8 fois moins chères qu’un traitement chimique.

La principale est le traitement à l’air chaud :

Exposé pendant plus de 6 heures à plus de 40 °C, même le plus dangereux des mérules (Serpula Lacrymans ou Cogniophore) va mourrir.

Les techniques évoluent et les champignons peuvent être dorénavant traités par ondes (comme le micro-onde). Le principe est que l’eau va bouillir à cause de l’onde, et tuer le champignon. Des ondes sont donc envoyées dans les parois infestées pour le tuer, sans devoir tout casser et tout refaire.

Pour des plus grandes surfaces, on peut traiter par infrarouges. Les infrarouges vont être absorbés par les parois qui vont chauffer, sans déplacement d’air et de poussières, ce qui évite le déplacement des spores et des risques d’infestations ultérieures à d’autres endroits. La zone ciblée est chauffée pendant 7 heures, puis arrive le (ou les) canons à air chaud, qui vont traiter la totalité de la pièce pendant 16 à 24 h.

Tous les champignons, à n’importe quel stade sont tués, tout comme les insectes xylophages. La maison est parfaitement assainie, totalement naturellement, et sans aucun risque pour l’occupant.

Il n’est donc pas utile de tout casser et tout refaire. Il faut seulement, lorsque cela est nécessaire, remplacer si il y a affaiblissement structurel.

Notre intervention

Si l’infestation est petite.

1. Mise en chauffe du volume à environ 50 °C pendant 12 heures. Le sol, les    murs et plafond sont éradiqués sans démontages.
2. Contrôle infrarouge pour vérifier que la mise en chauffe a été atteinte, selon la norme Européenne et gouvernementale Française.

Forfait pour une pièce, dans un rayon de 100 kms : 990,00 € TTC

Si l’infestation est sévère :

Le traitement se déroule en 3 phases :

  1. Mise en chauffe infrarouge pendant 6 heures
  2. Contrôle à la caméra thermique des températures surfaciques
  3. Mise en chauffe par air chaud pendant 16-24 h, selon les résultats à l’imagerie thermique.

Forfait pour une pièce, dans un rayon de 100 kms : 1 900,00 € TTC.

Pour les deux prestations :
Paiement en 10 x sans frais, sans acompte, 100 % en fin d’intervention.
Garantie « Satisfait ou remboursé » : Si un champignon repoussait, soit le traitement est refait gratuitement, soit la facture est remboursée.

La grande différence par rapport à un traitement chimique est que toute la pièce est traitée, et non pas que la zone du champignon avec une marge de 1m50. Si d’autres champignons sont entrain de se développer autour, ils seront tués en même temps, vous n’aurez pas la mauvaise surprise d’en voir un autre apparaître 6 mois plus tard sur le mur voisin.

Contactez-nous, un expert répond à vos questions !

btraitement mérule CTB